Chute alarmante des prêts immobiliers


Le montant des crédits immobiliers accordés au cours des trois premiers mois de l'année n'a jamais été aussi faible depuis la crise financière. Et aucun signe de reprise n'est en vue. Le marché immobilier pourrait enregistrer une chute sans précédent de ses ventes.


© ferkelraggae - Fotolia.com
© ferkelraggae - Fotolia.com
Les prêts immobiliers sont en chute libre. Selon la Banque de France, le montant de crédit immobilier accordé en février a été le plus faible depuis 32 mois, affichant une baisse de 41% par rapport à janvier et de 49% par rapport à février 2011.

Hormis une période de huit mois, de novembre 2008 à juin 2009, qui a suivi la crise financière, jamais la production de crédit immobilier n'est descendue en-deçà du niveau de février 2012 depuis que la Banque de France publie cet indicateur, soit janvier 2004. "On est dans la même crise que celle de fin 2008, début 2009", commente Michel Mouillart, professeur d'économie à l'université de Paris X-Nanterre, pour qui "le parallèlisme est tout à fait spectaculaire".

Et le mois de mars confirme la tendance. L'Observatoire Crédit Logement/CSA, supervisé par M. Mouillart, estime que la chute le mois dernier aurait encore atteint 48% par rapport à l'année dernière. Sur les trois premiers mois de l'année, le recul atteint 36% par rapport aux trois premiers mois de 2011. Problème, contrairement au printemps 2009, il n'y a pas de rebond en vue à horizon prévisible.

... source et suite de l'article sur L'Express.fr ...





Cet article a été lu 375 fois



Dernière minute

15 décembre 2014

C'est la date limite de paiement de la taxe sur les logements vacants qui sont vides depuis au moins un an. Jusqu'au 20 décembre pour les paiements sur internet.

Seuls les logements disposant d'un confort minimum, sans meubles et situés dans certaines agglomérations sont concernés.
 

Les plus consultés







Imax sur Capital, vidéo :